RV à l’hôtel – mode d’emploi

Je pratique le libertinage sans relâche depuis 2008. Au cours de toutes ces années, j’ai rencontré énormément de monde, mais jamais chez moi. Ce n’est pas parce que je n’aime pas recevoir non, mais simplement parce qu’il m’est impossible de le faire, pour des raisons que je vous laisse le soin de deviner.

Si vous êtes dans le même cas que moi, afin de concrétiser une rencontre de type « libertine » (j’insiste sur ce mot, je ne parle pas de se voir pour boire un café), les alternatives sont bien connues et assez limitées :

* vous allez chez la personne
* vous rencontrez la personne dans un contexte club libertin
* vous rencontrez la personne à l’hôtel

A mes débuts, il m’est arrivé de choisir la première option. A cette époque, je n’avais pas du tout confiance en moi et, avec l’accord de mon hôte, j’arrivais chez lui en garçon. Je perdais ensuite 1h à me préparer sur place. En y repensant, je prenais beaucoup de risques en me pliant aux désirs de mes partenaires, qui auraient très bien pu être des tueurs en série sans que je le sache. Ainsi, j’ai un souvenir bien précis d’une de mes premières expériences chez quelqu’un. Cette personne me proposa de me bander les yeux et de me lier les mains dans le dos. Et moi, comme une conne naïve et inconsciente, j’ai accepté !!! Je rencontrais ce mec pour la première fois, et une fois entravée de la sorte, il aurait pu faire ce qu’il voulait de moi ! Heureusement, ce n’était pas Jack l’Eventreur et lorsqu’il me détacha il me fit même la réflexion selon laquelle je n’avais pas froid aux yeux. Je ne voyais pas vraiment où il voulait en venir mais si c’était à refaire aujourd’hui, je refuserais. A présent, ce genre de jeux, les rares fois où je le pratique, c’est avec des personnes en qui j’ai totale confiance, des personnes déjà rencontrées à plusieurs reprises.

Aujourd’hui, je rencontre majoritairement en club mais il m’arrive de louer une chambre d’hôtel (j’entends par là un hôtel « classique », pas un hôtel de passes) pour y faire des rencontres coquines. J’ai fini par y prendre goût à tel point qu’une amie prétend même que je suis devenue en quelque sorte une fétichiste des chambres d’hôtel !

Résultat de recherche d'images pour "campanile metz technopole"
campanile : des chambres anonymes accessibles sans passer par l’accueil

Les rencontres à l’hôtel présentent plusieurs avantages. D’abord, il s’agit d’un terrain « neutre », la personne que vous rencontrez ne sait pas et ne saura jamais où vous habitez réellement.
J’ai déjà entendu des histoires de consoeurs qui reçoivent chez elles et puis un jour, alors qu’elles ont leurs bigoudis sur la tête, leurs sabots Croqs aux pieds et un reste de maquillage de l’avant-veille, voilà qu’un ex-amant sonne à la porte ! Il passait dans votre quartier par hasard et s’est dit que ce serait une idée sympa de venir vous faire un petit coucou à l’improviste. J’exagère à peine mais je vous laisse imaginer le tableau et la surprise pour les 2 intervenants !

Ensuite, en recevant à l’hôtel, le message est clair : une chambre est meublée… d’un grand lit. Point.

Même si on ne veut pas, on se retrouve rapidement assis dessus. Et entre la position assise et la position couchée, il n’y a qu’une étape qui sera vite franchie. Tout ça pour dire qu’en recevant à l’hôtel, on ne perd pas de temps, on va droit au but, on rentre directement dans… le vif du sujet (bande d’obsédés)

Mais l’hôtel, pour certains, ça peut aussi paraître sordide et assimilé à de la prostitution. Ca peut aussi en rebuter certains qui cherchent la discrétion. C’est la raison pour laquelle j’opte toujours pour un hôtel de style Campanile où mon invité n’a pas besoin de passer par l’accueil. Un petit texto avec mon numéro de chambre et 5min plus tard, on frappe à la porte et zou, l’affaire est faite ! Je prends bien sûr soin d’arriver bien à l’avance car, outre le fait que je dois me préparer pour recevoir mon ou mes invités, j’aime aussi que la chambre soit en ordre quand ils arrivent. Je trouve important de ne laisser trainer aucun vêtement masculin lorsque vous recevez quelqu’un. Rien qui puisse lui rappeler qu’il est en présence d’une personne qui, 2h plus tôt, était du même sexe que lui. C’est d’ailleurs beaucoup plus facile à faire dans une chambre d’hôtel que si vous receviez chez vous où, à tout moment, le regard de votre hôte peut tomber sur une photo de famille sur laquelle votre équivalent masculin sourit de toutes ses dents entouré de sa progéniture.

Vu que je vais passer plusieurs heures dans ma chambre, je n’oublie pas non plus de faire quelques provisions afin de pouvoir me sustenter mais aussi pour pouvoir offrir un petit quelque chose à grignoter ou à boire à mes invités.
Un bon bouquin également, pour tuer le temps quand mes sex-friends ont un peu de retard. Et puis bien sûr, pour une fois que je suis tranquille dans une pièce avec un grand miroir au mur, je ne rate pas cette occasion qui m’est donnée de faire des essayages de nouvelles perruques ou tenues si j’en ai le temps avant l’arrivée du premier coquin.
Comme on peut le constater, tout est pensé et réfléchi, une fois de plus, je ne laisse aucune place à l’inconnu (sauf à celui qui va frapper à la porte évidemment, celui-là, sa place est toute trouvée… 😉 ) car j’ai les mauvaises surprises et les imprévus en horreur.

Lorsque vient le moment de quitter la chambre, je range bien tout, je remets tout en place, je regarde sous le lit pour vérifier qu’aucun string ou capote usagée ne s’y trouve. La poubelle par contre, je ne la vide pas. Je me suis d’ailleurs souvent demandé ce que pensait la femme d’ouvrage lorsqu’elle remarquait la présence de plusieurs préservatifs, de bas filés, de cheveux de perruque ou d’emballages de sextoys (oui, parfois je teste aussi de nouveaux jouets). C’est le deuxième effet kiss-cool : après le plaisir de la rencontre, celui d’imaginer la tête de cette pauvre femme.

On s’amuse comme on peut 🙂

 

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s