La Saint-Valentin d’Alexandra

A l’occasion du 14 février, j’avais moi aussi l’envie de me sentir aimée. Mon problème majeur, c’est qu’un amoureux, je n’en ai point. Qu’à cela ne tienne ! Les sites de rencontres ont justement été inventés pour se trouver un fiancé en un temps records !

afspraa

J’ai donc placé une annonce la veille de la Saint Valentin en expliquant que je n’étais pas difficile comme fille : « pas besoin de fleurs, une bonne baise anale fera l’affaire ». Au moins comme ça, les choses sont claires.

J’avais quand même une petite crainte car, en choisissant cette date, je faisais une croix définitive sur une quantité non négligeable de candidats potentiels : ceux pour qui les petits à-côtés que je représente font partie du jardin secret, ceux qui avaient d’office des « obligations familiales » en ce jour particulier. Mais il restait tous ceux qui nient le côté commercial de cette fête, ceux pour qui la St Valentin, c’est tous les jours avec leur dame, et puis bien sûr, les célibataires.

Au final, j’ai quand même eu pas mal de réactions à mon annonce dans laquelle j’expliquais que je proposais une rencontre à l’hôtel, à Zaventem (région flamande). Parmi les candidats, comme toujours, quelques rigolos. On ne peut pas y échapper. Comme celui qui s’aperçoit tout à coup que je ne suis pas une femme (alors que mon annonce était bien publiée dans la rubrique spéciale TV/TS). Que faisait-il dans cette rubrique alors, s’il n’est intéressé que par les femmes ?? Egalement cet autre rigolo qui est super chaud, qui me demande toutes les infos pour le rendez-vous, puis qui demande une photo explicite et puis, plus rien pendant 15min. Tout à coup, il me recontacte : « je dois annuler le RV, je dois filer aux urgences ! » Sous-entendu, je me suis tellement branlé sur ta photo que je suis out pour le restant de la journée. Petit con.

Finalement, 3 personnes sont passées me voir. La première était un homme 100% hétéro pour qui une relation avec une T-girl était une grande première. Suite à une série d’évènements survenus récemment dans sa vie, il s’est rendu compte que celle-ci est courte, imprévisible, et il a eu envie de tester toute une série de nouvelles choses. Le sexe avec une T-girl faisait partie de sa « To do list ». Je me suis donc bien appliquée pour ne pas lui faire regretter son choix et j’ai pu rapidement constater que je lui faisais de l’effet. Pour une première fois, il m’a offert « la totale » et il est reparti vidé et très satisfait, me demandant même de l’informer des prochains évènements auxquels je participerai.

20200214_164323sm
kikou mes Valentins ! Je vous attends…

Le 2ème homme arriva à l’heure convenue malgré le trafic très dense en ce début de week-end. Alors que je cataloguerais plutôt le premier de « macho sûr de lui », ce nouvel arrivant est tout autre. Bourré de tics moteurs, je suis bien plus grande que lui et je prends donc l’initiative de m’asseoir pour éviter de lui filer des complexes, d’autant que je le sens un peu timide. Néanmoins, une fois que nous commençons à nous embrasser, je constate qu’il se détend psychologiquement, tout en se tendant physiquement. Nous allons passer un agréable moment à nous embrasser, caresser et tout ceci va nous mener beaucoup plus loin. Une fois de plus, il va me donner tout ce que j’espérais. C’est bien de se sentir aimée et désirée, surtout désirée hihi 😉

Mon 3ème visiteur, c’est un peu un plan de dernière minute, une cartouche que je gardais en réserve. Lui-même m’avait expliqué ne pas être sûr d’être libre mais que je pouvais éventuellement le contacter si j’avais une annulation, qu’il verrait ce qu’il pouvait faire. Lorsqu’il me contacta dans l’après-midi pour savoir si tout allait bien, je savais déjà que j’aurais « fini mon service » vers 18h. J’avais encore le temps pour une rencontre. Lui aussi, était disponible dans ce créneau. Le temps de se mettre en route, il arriva peu avant 19h. On voit tout de suite si on plait à l’inconnu qui vous rencontre pour la première fois. Il y a quelque chose dans le regard, un éclat, un petit sourire, et parfois même un « waouw ! » J’ai eu droit à tout ça avec lui. Le petit bisou de bienvenue posé sur sa joue fut très vite oublié pour être remplacé par un baiser passionné, un french kiss dont j’ai le secret. Très vite, le garçon se retrouva en tenue d’Adam et nous avons passé l’heure qui suivi à faire connaissance de la plus chaude des manières.

Ce que je retiendrai de cette journée, c’est que ces 3 hommes n’avaient, jusque là, soit aucune expérience avec des T-girls, soit des expériences décevantes, d’après leurs propres dires. Ils m’ont quitté enchantés et heureux d’avoir honoré un rendez-vous qui, toujours selon eux, en valait vraiment la peine. Eux aussi sont des habitués des sites de rencontres et, tout comme moi, ils regrettent le nombre de « fakes » qui polluent ces sites, promettant des choses que jamais ils ne feront.
« Avec toi, Alexandra, rien de tout ça, la promesse fut tenue, et même au delà des espérances ! »

Pour ma Saint-Valentin, ce genre de compliment, c’était le plus beau des cadeaux !

2 commentaires

  1. Tu es décidément merveilleuse, tu rends service aux hommes. J’ai adoré ce récit et je comprends parfaitement que ces trois mecs soient tombés sous ton charme car tu es immensément sexy. D’intenses moments de plaisir pour ta Saint-Valentin. Bisous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s