Testé pour vous : « Vibrating love chair »

Ca faisait longtemps que je n’avais pas acheté de sextoy.
Des godes, j’en ai quelques uns, peut-être une dizaine. Certains sont encore dans leur emballage d’origine, je les utilise très peu.
En fait, c’est comme avec mes partenaires, j’ai mes préférences. Certains me conviennent mieux que d’autres. La taille, le calibre, la cambrure, tous ces éléments ont de l’importance, croyez-en une experte.

Alors lorsque j’ai participé à la campagne de recyclage organisée par Cap Attitude, mon choix s’est plutôt porté vers un joujou un peu différent.
Il s’agit d’une « Vibrating Love Chair ». Traduisez en français « un fauteuil d’amour vibrant ». Reçu fin d’année dernière, je n’ai pu le tester que ce week-end.
Voici donc mon avis au sujet de ce vibromasseur d’un genre un peu spécial.

Tout d’abord, il faut savoir qu’il est livré dans une boite avec photos très explicites sur toutes les faces. Si vous ne le camouflez pas ou si vous ne le changez pas d’emballage, votre réputation sera vite faite.

vibrating
C’est clair : c’est pas une casserole dans cette boite !

En fait, ça se présente un peu comme un gros ballon en plastique et votre première tâche sera de le gonfler. Pour ce faire, il y a une petite pipette (non, on ne gonfle pas via le zizi qui est incorporé dans le ballon…) et pour que l’air s’y engouffre, c’est comme avec les bouées, il faut mordiller la pipette et souffler de toutes ses forces.
Je ne fume pas et pourtant je vous garantis qu’il faut avoir des poumons en bon état de marche pour arriver à ses fins ! C’est pas si simple et ça prend du temps de gonfler cette chose ! Ca m’a sûrement pris de 20 à 30 minutes et j’ai dû faire des breaks car je n’avais plus de souffle !

blow
ppffff ! pffff ! pfffff ! C’qu’il faut pas faire pour prendre son pied !

Je vous conseille donc de vous procurer une petite pompe à main ou à pied si vous ne voulez pas être crevée avant de commencer à jouer.
Je n’ai pas gonflé le coussin à fond. D’abord parce que je n’en pouvais plus et que je ne voyais plus d’évolution dans la mise en forme.
Ensuite parce que j’ai pensé qu’il serait peut-être opportun de laisser un peu de latitude à partir du moment où il y aurait un poids dessus, à fortiori, mon poids !

à gauche, le pouf tel que je l’ai gonflé / à droite le pouf tel qu’il devrait être utilisé

 

Le pouf avait une forme de pouf, le sexe était bien à la verticale, les conditions étaient remplies et après l’effort, j’allais enfin avoir un peu de réconfort.
Pour vous donner une idée du volume, le diamètre est de 45cm et la hauteur 21cm.
Sur l’illustration de l’emballage, on comprend que la dame va tenter de s’asseoir dessus comme on s’assied sur une chaise. Pour ma part, j’ai préféré le poser sur le lit et m’empaler dessus tout en étant assise à genoux.

Première chose à tester, la fonction « vibration » du gode. Nouvelles piles insérées dans le boitier, un peu de mal à trouver la roulette pour actionner le mode vibreur et au final… rien !
Je referai un deuxième essai à une prochaine occasion mais il semblerait que mon accessoire ait un petit problème au niveau de la fonction « vibreur » (NdlR : ré-essayé avec de nouvelles piles et tout fonctionne parfaitement, j’avais dû mettre les piles dans le mauvais sens lors du premier essais… c’est tout moi, ça…)
Bon, ce n’est pas trop grave et je l’ai testé donc sans ça. Le sexe en lui-même n’est pas très long ni épais, d’après le catalogue c’est un petit 16*4.
Il est assez rigide et on n’éprouve aucune difficulté à le faire entrer là où il faut (oui, ça fonctionne devant – pas pu tester – et derrière…)

love chair
allez zou ! les choses sérieuses vont enfin commencer

La sensation est agréable, et ce qui différencie ce joujou des autres sextoys, c’est justement le rôle du coussin. En fait on a un peu l’impression d’être assise à califourchon sur un partenaire un peu bedonnant. Le fait qu’on remue le popotin de haut en bas permet au gode de s’enfoncer bien profondément et, comme je l’avais prévu, une fois qu’on y met tout son poids, le coussin prend vraiment forme. S’il avait été gonflé à fond, je pense qu’une fois dessus, j’aurais eu quelques problèmes d’équilibre et peut-être même qu’il aurait explosé !

Je me suis amusée pendant 5 à 10 minutes mais ensuite je commençais un peu à me lasser. Dommage pour la fonction « vibration », elle apporte peut-être un petit quelque chose de plus qui rendrait le joujou un rien plus attractif (NdlR : j’aurai l’occasion de tester ça la prochaine fois)

Vendu au prix de 35€, c’est quand même un bon achat, à condition de prévoir un endroit où le ranger, ou alors il vous faudra le dégonfler après chaque usage, comme j’ai dû le faire moi-même.
Existe aussi en bleu.

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s