Alexandra n’a pas QUE fait la gueule…

Dans mon article précédent, je vous faisais part du peu d’enthousiasme ressenti certains jours pour tester des endroits coquins.
Ceci ne signifie pas que je n’ai rien fait durant mon périple en France, loin de là.

J’ai quitté mon domicile bruxellois le vendredi 2 août, en fin de matinée, pour me rendre à la journée « méga gang bang » du Shoushou Club. Je ne suis arrivée sur place qu’en fin d’après-midi, non pas parce que je me suis perdue en chemin, ni que le club aurait déménagé à 500km de chez moi. Non non, j’ai simplement fait un arrêt chez une amie pour un apéro qui s’est prolongé, comme ça arrive souvent lorsqu’on passe un bon moment entre ami-e-s qui s’apprécient.

Le lendemain, samedi 3, je retrouvais toute l’équipe de Triel, presque 1 an jour pour jour après ma première visite chez eux. En fait « retrouver toute l’équipe », c’est beaucoup dire, car, par rapport à l’année précédente, il n’y avait plus que les 2 organisatrices principales, Claudia et Pénélope. Exit la fille qui était en cuisine, de même que celle du bar, sans parler de l’homme qui, l’année dernière, gérait le parking et la sécu. Mais les 2 responsables connaissent leur affaire sur le bout des doigts et gèrent l’endroit de main de maître(sse). De plus, certains participants donnent parfois un petit coup de main pour ramener les verres vides, faire la vaisselle,… J’étais accompagnée de mon amie Patricia et, toutes 2, nous avons passé une très bonne soirée au cours de laquelle j’ai pu retrouver un jeune coquin très doué rencontré au même endroit l’année précédente.

Dimanche 4, je me rendais à l’Atlantide à Paris. J’ai eu un peu de mal pour trouver un emplacement de parking mais j’y suis quand même parvenue après avoir tourné un peu dans le quartier. J’ai passé seulement 2h dans ce sauna mais je n’ai pas arrêté une seconde ! Dès qu’un coquin avait terminé avec moi et qu’il ouvrait la porte de la cabine pour s’en aller, un autre attendait son tour. Sans oublier le piège dans lequel je suis tombée à mon arrivée : un véritable gang-bang dans la pièce aménagée avec le sling ! Un très bon moment que je n’oublierai pas de si tôt. Mais en quittant les lieux je ne ressemblais plus à rien : les ardeurs des hommes couplés à la chaleur ambiante (les alcôves côtoient les coins balnéo) ont eu raison de mon maquillage. Quant à ma perruque, elle a été bien shampooinée mais pas avec les produits usuels, si vous voyez ce que je veux dire… Je n’ai qu’une seule idée en tête à ce moment : rentrer à l’hôtel le plus discrètement possible et prendre une bonne douche.

Lundi 5, premier club « découverte » : le Delta, au Mans. Un endroit très sympa avec du personnel qui l’est tout autant. J’ai bien profité de ma soirée, j’ai trouvé des partenaires de jeux dont l’un qui avait un sexe en virgule, ce qui est très efficace pour éprouver des sensations fortes. Au moment de partir, je réalise que j’ai oublié mes cartes de banques à l’hôtel et qu’il ne me reste que 5€ pour payer les quelques boissons consommées. Le barman ne se formalisera pas pour ça, malgré ma proposition de faire l’aller-retour jusqu’à l’hôtel. S’il me lit, encore merci pour ce geste !

Mardi 6, encore une découverte pour moi, le club Be4 dans la région de Nantes. J’ai choisi un hôtel qui n’est situé qu’à 250m du club !
C’est vraiment un bel endroit et le personnel est, là aussi, très chaleureux. J’ai d’abord sympathisé avec le barman qui, visiblement, a parlé de moi aux 2 patrons. Ceux-ci viendront me trouver, une coupe à la main, pour faire ma connaissance et je leur expliquerai le but de ma visite, à savoir découvrir de nouveaux endroits pour en faire le compte-rendu sur mon blog dès mon retour. Ce sera bientôt chose faite.

20190808_220102s club
arrivée au S Club près d’Albi

Jeudi 8 c’est à Albi que je me trouvais et je suis retournée au S Club, le club libertin incontournable dans cette région. J’y ai revu des personnes rencontrées l’année dernière (Valérie, Florent…) et j’ai fait connaissance de quelques autres personnes dont la touchante Dorianna et Super-Nathan qui gère à lui seul les entrées, le bar et la musique (et tout ça à des endroits différents !!! Ce garçon n’arrête pas de courir !). Une très bonne soirée mais durant laquelle je ne visiterai pas les alcôves car je ne me sentais pas au top de la forme. Le S Club va lancer un nouveau concept vers la mi-septembre, pour les T-girls. J’en parlerai très prochainement.

Samedi 10, encore un endroit que je connaissais déjà : retour au Sauna 9 au Cannet. Comme l’année dernière, j’y ai passé un très bon moment et j’ai fait de sympathiques rencontres. J’aime vraiment beaucoup cette région sur la Côte d’Azur. Non seulement il y fait beau presque toute l’année, mais en plus il y a la mer mais aussi la montagne pas loin. Les locaux sont assez sympas d’après ce que j’ai pu voir, et ce sauna me plait vraiment. Si un jour je dois quitter Bruxelles et que je dois m’expatrier, c’est sans doute là bas que j’irai m’installer !

Ensuite ce fut le calme plat pendant 4 jours, jusqu’à ce que je rende visite à mes amis Sonia et Jojo, dans leur nouvelle demeure située non loin de Sens dans l’Yonne.
Me connaissant, Sonia m’avait réservé une surprise en contactant des mecs pour un petit gang-bang (c’est cool d’avoir des amis qui vous connaissent bien).
8 personnes avaient promis qu’elles seraient présentes. On s’attendait donc à ce que 3 ou 4 mecs se pointent, dans le meilleur des cas. Finalement ce sont 7 hommes qui ont respecté leurs engagements ! Presque un sans faute !! Je vous passe les détails mais cette fin d’après-midi/soirée fut mémorable. Je remercie encore Sonia et son homme pour leur gentillesse et leur accueil. Je me suis vraiment sentie la bienvenue chez eux. Même Okki Levent était à la fête et semblait heureux-se de me voir ! 🙂

Ce fut par contre ma dernière étape coquine du périple. Le lendemain, j’avais prévu d’aller au sexshop de Nancy mais mes fesses étaient encore comblées de la veille et elles ne ressentaient aucun besoin de travailler à nouveau. De commun accord, nous avons donc décidé de faire grève ce jour-là.

Voilà donc pour le chapitre consacré aux clubs et coquineries. Je ne sais pas encore si je développerai un autre aspect de mes vacances, mis à part le compte-rendu détaillé des clubs visités. Pour le reste, je pense que le principal est dit.

NB : les clubs et organisations dont je n’ai pas indiqué le lien sont déjà répertoriés sur la page « clubs & saunas en France » de mon autre blog.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s