Etre passable pour sortir

Vous serez nombreuses à zapper cet article qui n’intéressera que les débutantes ou celles qui doutent encore de leur degré de « passabilité« .
Le travestissement, c’est comme tout le reste, on n’arrive pas à la perfection en l’espace de 2 semaines. Ca prend du temps, ça demande de l’entraînement.
Au début, on commet des erreurs, on ne pense pas à tout, ce n’est qu’avec l’expérience qu’on réussira à améliorer son niveau de personnalité féminine.
Voici donc les 6 erreurs principales à éviter si on veut bien « passer » en tant que T-girl.
Sujet inspiré librement de la vidéo qui suit en fin d’article.

pass

NB : c’est pas moi sur la photo…

ERREUR 1 – NE PAS SE RASER OU S’EPILER CORRECTEMENT
Les femmes ont la peau lisse. On fera donc tout ce qui est en notre pouvoir pour éliminer un maximum de poils.
Bien sûr, les poils du visage sont la priorité absolue. Ca semble être l’évidence mais je connais des hommes qui tiennent à leur bouc ou à leur moustache et qui aiment aussi se travestir.
Ceux-là ne pourront jamais sortir en public sans se faire immédiatement repérer.
Pensez-aussi à rendre lisse tout autre zone exposée : les bras, les jambes, même les mains !
Si vous ne pouvez pas vous le permettre, portez du long.

ERREUR 2 – CHOISIR UNE TAILLE DE FAUX SEINS INADAPTEE
Avoir une belle poitrine, c’est un aspect très important de la féminité.
On commettra souvent l’erreur de vouloir en faire trop, peut-être du fait que de nombreux hommes fantasment sur les grosses poitrines, on aura tendance à en adopter une également lorsqu’on se travestit.
Mauvaise idée ! Il vaut mieux, pour être passable en société, opter pour un bonnet de taille raisonnable, et qui soit proportionnel à votre morphologie. Si vous faites 1m65 et 55kgs tout mouillé, ne prenez pas un bonnet E ! Ce sera le meilleur moyen d’attirer tous les regards sur vous et ce n’est pas le but recherché.

ERREUR 3 – EXAGERER AVEC LE MAQUILLAGE
Se travestir sans utiliser de maquillage, ce n’est pas se travestir ! Mais en étaler beaucoup trop, ce n’est pas bon non plus !
Et puis il faut apprendre comment l’appliquer convenablement. C’est probablement ce qui vous prendra le plus de temps à assimiler.
Il existe de nombreux tutos vidéos sur le Net mais rien ne remplacera jamais les conseils personnalisés d’une pro.
Cependant, avec un peu d’application et de persévérance, vous arriverez probablement à obtenir un résultat satisfaisant qui vous permettra d’être assez passable pour tenter une sortie.
N’hésitez pas à continuer à vous documenter et à faire de nouveaux essais, apprenez à choisir les produits qui conviennent à votre peau, tentez des looks différents (maquillage de tous les jours, de soirée, etc…)

ERREUR 4 – PORTER UNE PERRUQUE BON MARCHE
Si on n’a pas la chance d’avoir des cheveux longs naturels, le port de la perruque est obligatoire pour adopter un look féminin.
On va éviter comme la peste les perruques de carnaval, ces perruques à 5€ aux longs cheveux blonds tirant sur le jaune et qui brillent sous la lumière.
Une fois encore, ça prendra du temps avant que vous trouviez le look qui vous correspond. Ca fait 10 ans que je me travestis plusieurs fois par semaine et malgré ça je n’ai toujours pas arrêté mon choix sur un look capillaire bien précis.
J’aime changer de style même si, pour une sortie en public, je choisirai plutôt une coupe classique, mi-longue, aux cheveux foncés.
Vu que je change souvent, mes perruques sont assez bon marché (entre 30 et 50€) mais j’essaye de bien les entretenir et quand elles commencent à « perdre leurs plumes », je les considère en fin de vie et je ne les utilise plus.
C’est le réflexe à avoir si vous voulez éviter de vous faire remarquer. Rien de plus gênant que de se balader avec un vieux nid sur la tête !

gros seins
mal rasée, pas maquillée, perruque à 5€, trop gros seins… quasiment toutes les erreurs résumées en une seule image !

ERREUR 5 – PORTER DES VETEMENTS TROP ETROITS OU TROP COURTS
Le fait de porter des vêtements qui ne sont pas à votre taille ne va pas jouer en votre faveur. Il est important de se regarder dans un miroir et d’avoir un oeil objectif sur votre reflet.
Vous vous sentez à l’étroit ? Vous avez du mal à faire certains mouvements, vous sentez que ça « coince » à certains niveaux ? Virez-moi tout ça et remplacez le par quelque chose de plus seyant.
Dans le cas contraire, vous risquez de déchirer vos coutures au plus mauvais moment. Et puis, disons les choses comme elles sont : quand on est boudiné dans ses vêtements, mis à part le fait que c’est très inconfortable, c’est quand même assez moche, non ?
Dans le même ordre d’idées, on évitera de porter des vêtements, et notamment les jupes, trop courts.
Au mieux, ça fera très vulgaire, au pire, on verra dépasser les bijoux de famille et ça, ça le fait vraiment, mais vraiment pas !!!
Pour être passable, on portera une jupe d’une longueur suffisante pour masquer ce qui doit l’être. Et n’oubliez pas de faire le test de la position assise, car la jupe remontera un peu.
En général, je porte des jupes qui descendent à mi-cuisse ou un rien plus longues. Bien sûr, s’il s’agit d’une sortie « club », ce critère a beaucoup moins d’importance 😉

ERREUR 6 – MARCHER ET ADOPTER DES POSES DE MEC
Donc ça y est, les 5 premiers points sont assimilés, on a bien tout compris et on met tout ça en application. Résultat des courses : on est super belle et passable.
On sort pour faire du shopping, pour aller boire un verre… mais on a oublié que la féminité c’est aussi une attitude !
Hommes et femmes ne marchent pas, ne se tiennent pas de la même manière.
Vous aurez beau être la plus top biche de la rue, si vous marchez comme d’habitude, votre réelle identité sera immédiatement décodée !
Il va donc falloir vous entrainer à adopter une démarche féminine (voir tuto’s sur youtube, il y en a plein), en talons hauts bien sûr, mais pas seulement.
On proscrit à tout jamais la démarche de camionneur ! De même, si vous vous posez quelque part, que ce soit accoudée à un bar, ou simplement assise, faites attention à votre posture, ça peut aussi vous trahir (un nouvel article sur ce sujet, avec illustrations, suivra bientôt)

Voilà, en quelques mots, les erreurs principales à éviter.
On pourrait encore mentionner d’autres éléments à tenir à l’oeil, comme le timbre de la voix, le choix du vocabulaire et l’élocution, ou même l’harmonie dans le choix des vêtements, mais je ne veux pas non plus vous assommer ou vous décourager ! On verra ça plus tard. En attendant…

… bon apprentissage !

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s