Alexandra (pas loin de) chez les Chtis

La dernière fois que je me suis rendue au Georgie’s Bar de Mouscron, ça remonte à mars 2017 et tout le monde s’en souvient encore. Je n’ai jamais été aussi bourrée (dans le sens « alcoolisée », bande d’obsédé-e-s) dans un club libertin. C’est bien simple, j’étais déjà saoule en arrivant et le lendemain j’avais oublié tout ce qui s’était passé, mis à part le fait que j’avais retapissé les WC… J’en suis pas fière mais voilà, c’est arrivé une fois sur 10 ans, une bonne moyenne après tout.

Cette fois, j’avais envie de découvrir la « Soirée Trans d’Estelle ».
Cette soirée existe depuis déjà plus d’un an, mais je n’avais pas encore trouvé le temps de la « tester ». L’une des raisons principales étant que, malheureusement, elle se déroule le même jour que la soirée de l’Eroxx, ce club que j’apprécie particulièrement, situé dans le Limbourg.
Mais ces derniers temps, j’ai été un peu déçue de mes visites à l’Eroxx et j’ai donc décidé de prendre un peu de recul par rapport à ce club. Mon jeudi soir étant libre, l’opportunité était trop belle pour la laisser passer.

60889103_899560963725856_1858449309805051904_o

Alors, c’est comment, « Chez Georges » ? Et bien, dans l’ensemble, l’endroit est sympa. Parlons d’abord un peu du lieu avant de nous intéresser à l’ambiance. Ouvert depuis 2003, le bar est situé dans une rue avec quelques commerces dont un grand restaurant asiatique juste en face. Je n’ai pas eu trop de mal à trouver une place de parking mais ça doit quand même pas être tous les jours facile vu que c’est aussi un quartier assez résidentiel. Le Georgies (en fait, je ne connais pas le nom exact, parfois on parle de « Chez Georges », parfois du « Georgie’s », et on parlait aussi avant du « Liberty Bar ») est, d’après moi, plus un « bar libertin » qu’un vrai club. L’absence de casiers, de vestiaire et surtout de douches en atteste.

georgesOn pourrait crier au scandale, mais depuis que j’ai été en Italie, où cette absence d’infrastructure est la norme, j’ai appris à relativiser…
Il y a 2 parties bien distinctes : la partie « bar », où Georges (qui ne s’appelle pas Georges mais Dany, allez comprendre…) et son épouse officient, et ce que j’appellerais « l’arrière salle » avec les coins câlins. Du côté bar, mis à part de hauts tabourets, il y a également des divans pour se relaxer.
Lors de la soirée d’Estelle, l’entrée pour les T-girls est à 20€ et on reçoit 6 jetons. Un soft = 1 jeton, un alcool = 2 jetons. J’ai tenté à plusieurs reprises de renégocier le tarif (1 jeton = 2 alcools) mais ils sont intraitables !! Caramba, encore raté !! 😉
J’ai quand même appris qu’en cas de « grand soif », on peut racheter 6 jetons pour 20€ ou alors payer à la conso mais c’est beaucoup moins intéressant.

Lorsque je suis arrivée vers 21h, quelle ne fut ma déception en constatant que, mis à part Estelle et son amie Catherine, il n’y avait qu’une seule autre T-girl présente. Mis à part ça, c’était désert.
Cependant, personne ne semblait s’en inquiéter et, de fait, petit à petit, les gens (principalement des hommes) sont arrivés.
J’ai été faire un premier tour dans les alcôves, histoire de les (re)découvrir et il n’en fallait pas plus pour qu’un sympathique italien m’exprime son désir de faire ma connaissance. Ce qui fut fait de la meilleure des façons. Lorsque je reviens au bar, une demi-heure plus tard, je ne reconnais plus l’endroit ! Plein de monde est arrivé, il y a là plein de mecs et quelques T-girls également. D’après mes comptes, nous étions 7 « filles » au total. Il y avait également 2 couples. J’étais contente pour Estelle, c’est important que les gens répondent présent quand on organise quelque chose !

georges1

Mon 2ème passage dans les alcôves fut encore plus chaud que le précédent : j’ai « commencé » avec le même partenaire italien mais cette fois nous avons été rejoints par d’autres hommes qui me sont l’un après l’autre passés sur le corps. Je voulais résister mais je sais pas trop bien comment on fait pour résister… Un bien bon moment en tout cas.
Le temps de me recoiffer et de remettre un peu de rouge à lèvres, je suis retournée au bar, initialement pour discuter un peu avec une nouvelle copine qui sortait en club pour la première fois. Mais c’est plus fort qu’eux, dès que les mecs voient que ma paire de fesses est libre, ils ne peuvent s’empêcher de la remplir. Ce qui se fit de manière très discrète (??) et sans bouger de ma position, debout au bar. Je ne vais pas m’en plaindre, j’aime beaucoup l’exhib, à condition de ne choquer personne. Et visiblement, c’était loin de choquer, je dirais même plutôt que ça stimulait les autres clients 😉
C’était pour moi la meilleure des manières de terminer la soirée qui, de toute façon, touchait à sa fin, il était déjà 1h du matin.

En conclusion, je ne regrette pas mon choix. Il paraît qu’il y avait du monde à l’Eroxx ce soir-là, mais il peut y avoir autant de monde qu’on veut, si les gens ne sont pas là pour la même chose que vous, vous ne vous amuserez pas. Ici, chez Estelle, j’ai eu ce que j’étais venue chercher, et rien que ça justifie amplement le déplacement !

Je ne reviendrai pas chaque mois car la route est quand même longue, mais je souhaite bonne continuation à cette soirée !

Liens utiles :

Chez Georges
Facebook d’Estelle, l’organisatrice

Un commentaire

  1. Debout ou assise au bar c’est nettement plus excitant que dans les alcôves sombres et glauques de la plupart des clubs libertins. C’est ce que je demande toujours aux hommes avec qui je sors, d’être vue sous la lumière et de me prendre au bar pendant que je déguste un gin tonic. Mais ils sont souvent coincés (non pas là, dans leur tête !).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s