Le Sida ne passera pas par moi !

Je ne vous apprends rien : aujourd’hui, 1er décembre, c’est la journée mondiale de lutte contre le Sida.
Je suis en droit de me sentir concernée par cette thématique. Ma vie sexuelle est pour le moins dissolue. J’ai de nombreux partenaires d’un soir et même si la grande majorité de mes rapports sont protégés, nul n’est à l’abri d’un souci technique (la capote achetée chez Aldi qui se déchire, ça m’est déjà arrivé), ou d’une « distraction », dans le feu de l’action.

sida_img

Je fais donc partie de ces personnes qui sont plus exposées aux risques que d’autres. J’en suis bien consciente et je me fais contrôler régulièrement. C’est d’ailleurs lors de l’un de ces contrôles (voir article ici) qu’un membre d’une ASBL m’a demandé si j’avais entendu parler de la PrEP. Et bien oui, justement je m’étais renseigné à ce sujet quelques semaines plus tôt : en matière de lutte contre le Sida, nous sommes enfin passés du stade curatif à celui de préventif et ça, c’est une grande nouvelle.

La PrEP (Prophylaxie pré-Exposition), c’est donc un nouveau traitement préventif administré à la population à risque afin d’éviter qu’elle soit infectée lors d’un rapport non protégé avec une personne séropositive. Attention cependant, ça ne protège que du SIDA, pas des autres MST ou IST. Le port du préservatif reste donc vivement conseillé pour rester à l’écart de tout petit tracas lié aux relations sexuelles.

Afin de bénéficier de ce traitement, il vous faudra faire au préalable toute une série d’analyses pour vérifier votre état de santé général mais aussi votre situation courante par rapport aux maladies et infections sexuellement transmissibles. Ce n’est qu’une fois que les résultats prouveront que vous êtes clean que vous pourrez débuter le traitement.

truvadaCelui-ci consiste à prendre une pilule couleur bleu Schtroumpf. Attention, ne confondez pas avec l’autre pilule de la même couleur, l’effet n’est pas pareil !  😉
Truvada, c’est le nom du médicament, appelé ainsi d’après le nom de la chercheuse qui était en charge du projet : Ada. Ses collègues chercheurs, impatients de solutionner le problème, lui posaient chaque fois cette question : « Tu trouves, Ada ?? » (bon ok, je sors…) 😥
Il y a 2 manières de suivre le traitement : soit « à la carte », soit « en continu ».
Le plus simple, c’est « en continu ». Chaque jour, vous prenez un comprimé à heure plus ou moins fixe. Peu importe que vous ayez des rapports sexuels ou non, il faut établir une routine.
L’autre manière est un rien plus contraignante : il faut prendre 2 comprimés, de 24h à 2h (dernier délai) avant le rapport, et ensuite prendre 1 comprimé toutes les 24h pendant 2 jours.
Même si je sais en général quand je vais « batifoler » et que cette dernière façon de faire pourrait me convenir, je suis de nature assez distraite et je préfère quand même sucer…  ma pilule (qu’est ce que vous alliez encore vous imaginer…) quotidiennement, et tant pis si je vide la boite plus vite. Une boite contient 30 comprimés et si votre dossier a été approuvé par le médecin de votre mutuelle, vous paierez chaque mois un peu moins de 12€ de votre poche pour votre traitement. Sans l’intervention de la mutuelle, il vous en coûterait… autour des 600€, soit 20€ la pilule (oui je sais, je suis imbattable en maths) ! Vous avouerez qu’à ce prix-là, on a tout intérêt à être en ordre avec sa mutuelle.

J’ai débuté le traitement il y a un mois jour pour jour et pour l’instant je n’ai pas d’effet secondaire indésirable. Je pense que la 3eme oreille qui est en train de pousser dans la nuque n’a rien à voir avec ça…
Alors, le Truvada, un médicament miracle ? Peut-être, mais il est encore trop tôt pour l’affirmer. Il semblerait, d’après cet article, qu’un faible pourcentage d’utilisateurs a été malgré tout infecté.
Pour ma part, je ne vais pas commencer à sauter sur tout ce qui bouge sans protection, cela va de soi. Le Sida est une chose, mais il reste toutes les autres crasses qui, même si on peut les soigner, vous obligent à rester sexuellement inactive pendant parfois plusieurs jours pour écarter tout risque de contamination. Faut pas me demander l’impossible non plus !  🙄

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s