Tour de France – 3e jour : Paris

Aujourd’hui, dimanche 5 août, ma destination est toute trouvée : Paris et son après-midi T-girls à l’Atlantide dans le 12e.

Lors de ma réservation d’hôtel, j’ai pris en compte le fait que lundi matin je dois me rendre à Coullons à 150km au sud de la capitale. J’ai donc opté pour un hôtel situé à Rungis, tout proche de l’autoroute, ce qui me tiendra à l’écart des éventuels bouchons du lundi matin sur le périph.
Orgeval – Rungis, c’est vraiment la porte à côté. J’arrive à l’hôtel une fois de plus de très bonne heure. Il s’agit de nouveau d’un établissement de la chaîne B&B mais, comparé à Orgeval, c’est le jour et la nuit ! Si celui d’hier s’apparentait à un Première Classe, dans le cas présent, je décrirais le B&B de Rungis/Orly d’un niveau Ibis rouge. Et en plus, il est moins cher !!

b&b rungis hotel
mon palace du jour

La chambre est accueillante, l’hôtel est propre, je suis satisfaite. Je ne vais pas traîner à me préparer et j’ai décidé de me vêtir très léger pour évoluer dans les couloirs du sauna. Je me doute qu’il fera très chaud, par conséquent ce sera une Alexandra en lingerie qui tentera d’inciter la clientèle masculine à la débauche. Je compte également chausser pour la première fois ma paire de mules, récemment commandée sur Amazon.

atlantide 1
nouvelles mules et lingerie pour ma visite à l’Atlantide

Par contre, je ne sais pas vraiment combien de temps me prendra le trajet depuis l’hôtel jusqu’à la gare de Lyon et de plus il me faudra encore trouver une place de parking.
L’année dernière, j’étais également venue à l’Atlantide un dimanche. J’avais réservé à l’époque un emplacement dans un parking privé et, le jour venu, j’avais été informée que le stationnement en rue était gratuit à Paris le dimanche et les jours fériés. J’avais un peu râlé pour cette dépense inutile et je m’étais dit qu’on ne m’y reprendrait plus. C’est pourquoi cette année j’arrive dans le quartier de l’Atlantide un peu angoissée à l’idée de devoir tourner et tourner pendant de longues minutes avant de trouver une place, d’autant que le soleil tape, que j’ai pas la clim dans l’auto et que je dégouline déjà. Je passe devant le sauna, j’arrive au bout de la rue Parrot et… une place de parking se présente à moi, à pas plus de 20m de l’endroit où je compte passer l’après-midi ! Je n’aurais pas pu espérer mieux ! Si j’étais croyante, je remercierais le Seigneur et je brûlerais un cierge en Son honneur mais je ferai ça une autre fois car, pour l’instant, c’est un tout autre type de cierge qui m’attend ! Je pénètre dans le sauna vers 15h.

atlantide outside
l’un des meilleurs saunas libertins de la capitale

Je connais l’endroit pour y être déjà venue à plusieurs reprises (description ici). Je sais qu’ici ça joue bien. Et une fois de plus, je ne serai pas déçue (détails dans un article coquin à suivre). Par contre, pour ce qui est des relations sociales, c’est pas vraiment ça. Je tente de sympathiser avec une autre T-girl arrivée en même temps que moi mais elle ne semble pas être venue pour converser (ni pour le reste d’ailleurs, elle refuse les avances de 2 Blacks, elle est folle ou quoi ??!! 😯 ). Les hommes quant à eux ne sont pas très loquaces non plus. Je me souviens alors que je suis à Paris, pas en province ni en Belgique. Il faudra que je m’y fasse pour les quelques heures que je vais passer ici.
Je vais quitter le sauna vers 17h pour retourner à l’hôtel sans prendre la peine de me balader en ville : il fait hyper chaud, et je ne suis plus vraiment présentable : mon maquillage a grandement souffert. J’ai passé seulement 2 heures sur place, mais j’ai fait le plein. Je suis en nage et j’ai besoin d’une bonne douche (je vais en prendre un nombre incalculable au cours de ces 14 jours).
De retour à l’hôtel, je prends mon temps pour me changer. Je sais déjà où j’irai manger ce soir, j’ai repéré un restaurant Courtepaille tout proche. J’aime le concept de ce resto mais je serai déçue lorsqu’on me servira mon plat qui ne correspond pas du tout à l’illustration sur le menu. Détail amusant, juste en face du resto se trouve un nid de voitures « Google Street View ».

google street cars
c’est donc là qu’elles font dodo la nuit !  🙂

De retour dans ma chambre, je m’endors rapidement mais c’est pour me réveiller entre 3 et 4h du mat et impossible de retrouver le sommeil. La chaleur, le cerveau en ébullition, je ne sais trop ce qui provoque ces insomnies de plus en plus fréquentes.
Je m’occupe comme je peux jusqu’à l’heure du petit déjeuner. J’ai pris l’habitude de le prendre copieux car ça me booste pour la matinée et ainsi je ne me nourris presque pas à midi. Je préfère zapper le déjeuner car j’ai constaté que le fait de manger en milieu de journée m’endort et quand on a de la route à faire, c’est pas vraiment recommandable.

Je ne tarde pas à quitter l’hôtel, même si je n’ai pas beaucoup de route à faire aujourd’hui, je n’aime pas m’éterniser, il faut que je bouge.

Bye bye Paris, à présent, direction Coullons. Comme prévu, la route est dégagée, le soleil brille déjà, la température est agréable, et ma clé USB me joue un morceau de Riton, que j’ai déjà écouté, au bas mot, 200 fois. Malgré tout, dès les premières notes, j’ai les poils et une larme qui coule sur ma joue.

Pas de doute, je suis heureuse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s